Appuyez sur la touche Retour pour passer au contenu principal

Placements avantageux sur le plan fiscal

Les Canadiens sont privilégiés parce que le gouvernement met à leur disposition des régimes fiscalement avantageux qui leur permettent de réaliser des économies d’impôts considérables et de s’enrichir davantage au fil des ans. Voici une liste de ces régimes fiscalement avantageux.

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Un REER est un type de compte de placement (enregistré auprès du gouvernement fédéral) conçu pour aider les Canadiens à épargner en prévision de la retraite. Vos cotisations à un REER, qui doivent respecter le plafond annuel établi, sont déduites de votre revenu imposable; cela réduit le montant d’impôt que vous devez payer.

En outre, l’impôt à payer sur le revenu accumulé dans votre REER est généralement reporté tant que les sommes demeurent dans le régime. Vous devez payer de l’impôt lorsque vous effectuez un retrait (sauf si vous retirez temporairement un montant pour acheter ou construire une maison admissible, poursuivre des études ou vous reconvertir professionnellement). Cependant, il est probable que vous serez dans une tranche d’imposition inférieure lorsque vous aurez pris votre retraite, ce qui atténuerait la ponction fiscale au moment du retrait.

REER de conjoint

Le REER de conjoint permet à un conjoint de cotiser à un REER au nom de l’autre conjoint. En règle générale, c’est le conjoint qui touche le revenu le plus élevé qui cotise au REER, ce qui fait du REER de conjoint l’un des meilleurs outils de fractionnement du revenu offerts aux Canadiens.

Habituellement, c’est le contribuable au revenu le plus élevé (le conjoint cotisant) qui demande la déduction fiscale. Cependant, lorsque vient le temps de retirer de l’argent du REER de conjoint, le montant du retrait est inclus dans le revenu imposable du conjoint dont le revenu est le moins élevé et qui se situe probablement dans une tranche d’imposition inférieure.

Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

À l’instar du REER, le CELI comporte des avantages fiscaux et peut détenir des placements semblables (liquidités, fonds communs de placement, actions et obligations). Cependant, contrairement à un REER, un CELI permet à son titulaire de retirer de l’argent en tout temps et à n’importe quelle fin, sans conséquences fiscales. Rappelez-vous que, contrairement aux REER, les cotisations au CELI ne sont pas déductibles d’impôt et ne permettent pas de réduire votre revenu imposable.

Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)

Alors que les REER vous aident à épargner en prévision de la retraite, les FERR servent à retirer un revenu à la retraite. Vous ne pouvez pas cotiser à un FERR, mais vous êtes tenu de retirer un montant minimum chaque année. Cela étant dit, bien que vous ne puissiez pas cotiser à un FERR, vos placements continuent de fructifier à imposition reportée dans votre FERR jusqu’à ce qu’ils soient retirés.

FERR de conjoint

Les actifs d’un REER de conjoint sont transférés à un FERR de conjoint. Lorsqu’elles sont retirées, les sommes sont incluses dans le revenu du conjoint dont le revenu est le moins élevé, pas dans le revenu du conjoint cotisant.

Régime enregistré d’épargne-études (REEE)

Vous pouvez cotiser à un REEE pour épargner en prévision des études postsecondaires de votre enfant (ou de votre petit-enfant). Les cotisations à un REEE ne sont pas déductibles d’impôt, mais l’impôt payable sur la plus-value de vos placements est reporté jusqu’à ce que l’argent soit retiré du régime. Lorsque l’argent est retiré, l’enfant doit inclure ce montant dans son revenu. En règle générale, les étudiants paient peu ou pas d’impôt, parce qu’ils se situent habituellement dans la tranche d’imposition la moins élevée.

L’un des principaux avantages des REEE est la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE), de l’argent que le gouvernement fédéral ajoute au REEE de votre enfant, en fonction du montant de vos cotisations. Le plafond cumulatif de la SCEE versée par le gouvernement fédéral a été fixé à 7 200 $. Certaines provinces offrent d’autres subventions.

Régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI)

Le REEI a été instauré pour aider les personnes handicapées et les membres de leur famille à épargner pour assurer la sécurité financière à long terme de la personne handicapée. Le REEI comporte un plafond viager de 70 000 $ de subventions et de 20 000 $ de bons du gouvernement du Canada. L’impôt payable sur la plus-value de votre REEI est reporté, mais les cotisations au régime ne sont pas déductibles d’impôt.

Le présent contenu ne doit pas être utilisé ni interprété comme un conseil en placement ni comme un signe d’approbation ou une recommandation à l’égard des entités ou des titres dont il est question.

Ressources

Actions/actions de revenu
Fonds sectoriels
Fonds équilibrés
Revenu fixe
Portefeuilles de pension personnels
Actions/actions de revenu
Fonds équilibrés
Revenu fixe
Revenu réel